×

Faites le calcul.

Calculez les avantages d’une participation.

×

Votre interlocuteur aujourd’hui:
Jacqueline Jakob

Die EnAW kontaktieren (overlay) FR

Il vous suffit de nous passer un coup de fil : +41 32 933 88 55

Sending
20181106094644 Jacqueline Jakob Freigestellt

Réalisations

Fin 2017, plus de 3800 entreprises avaient conclu 2213 conventions d’objectifs avec l’aide de l’AEnEC. Ces chiffres représentent presque la moitié de toutes les émissions de CO2 de l’économie.

Des économies égales aux émissions dues au chauffage de 100 000 maisons individuelles. En 2017, les entreprises ayant conclu une convention d’objectifs ont mis en oeuvre des mesures d’amélioration qui ont entraîné une réduction de 80 000 tonnes des émissions de CO2.

 

Grâce à des centaines de mesures d’amélioration supplémentaires et pour une consommation d’énergie presque constante, l’intensité en CO2 est maintenant inférieure à 90 %. Les objectifs de 2020 sont déjà dépassés. Malgré la forte croissance économique, les participants de l’AEnEC ont réduit leurs émissions de CO2 de plus de 30 % par rapport à 1990.

 

DIFFÉRENCES DE CONTRIBUTIONS

La contribution des participants de l’AEnEC aux réductions des émissions de CO2 varie : les taux les plus faibles sont ceux des participants du modèle PME qui émettent peu de CO2. Leur intensité en CO2 a reculé à 86,3 %. La contribution la plus forte en volume est celle des sites d’exploitation des entreprises nouvellement participantes au modèle Énergie. En 2017, leurs nouvelles mesures ont encore réduit les émissions de 75 000 tonnes pour une intensité de 89,8 %. Les exploitations participant au système d’échange de quotas d’émission ont réduit leurs émissions de 0,7 %, soit de 30 000 tonnes.

 

DOUBLEMENT POUR LE PROGRAMME DES VÉHICULES ET TRANSPORTS

En 2017, le programme d’efficacité énergétique des véhicules et transports a presque doublé sa réduction d’émissions de CO2, grâce au transfert continu de la route au rail du transport de marchandises ; l’effet des mesures se monte à 18 000 tonnes de CO2.

 

Compensation de la consommation annuelle d’électricité de la ville de Berne. L’effet des mesures d’amélioration de la performance électrique dépasse le milliard de kilowattheures.

 

En 2017, les entreprises qui participent à l’AEnEC ont économisé déjà plus de 900 000 MWh d’électricité. Ce chiffre dépasse de 200 000 MWh le résultat de 2016. De plus, les entreprises ont fait l’acquisition de près de 200 000 MWh d’éco-électricité certifiée. Elles poursuivent ainsi l’engagement conclu dans le cadre de leurs conventions d’objectifs. À elles seules, les mesures d’amélioration réalisées en 2017 équivalent à la consommation d’électricité de 40 000 ménages.

 

ÉNERGIE TOTALE

Mises ensemble, les économies de combustibles et d’électricité donnent une image comparable : en 2017, les participants du modèle PME et du modèle Énergie ont mis en oeuvre des mesures d’amélioration dont l’effet total est de 500 000 MWh. Ce résultat est certes inférieur à celui de l’exercice précédent, mais les participants restent très en avance par rapport à la trajectoire fixée. En 2017, les mesures d’amélioration mises en oeuvre depuis 2013 ont déjà totalisé un effet supérieur à 2,7 millions de MWh.

 

ÉVOLUTION DE L’EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE

Si l’on compare l’effet des mesures d’amélioration avec la consommation d’énergie, on obtient l’unité avec laquelle exprimer l’amélioration de l’efficacité énergétique, en prenant aussi en compte les évolutions dues à la croissance. Il y a cinq ans, l’objectif d’amélioration de l’efficacité pour 2020 a été fixé à 105,5 % de la valeur de 2013. De manière réjouissante, cet objectif a déjà été dépassé : l’efficacité s’établit aujourd’hui à 108,5 %.