×

Faites le calcul.

Calculez les avantages d’une participation.

×

Votre interlocuteur aujourd’hui:
Rochus Burtscher

Die EnAW kontaktieren (overlay) FR

Il vous suffit de nous passer un coup de fil : +41 32 933 88 55

Sending
burtscher_kontakt

RAPPORT D’ACTIVITÉ 2017/2018

Les 3852 entreprises participant à la gestion énergétique de l’AEnEC évitent depuis 2001 l’équivalent du double des émissions annuelles de CO2 de Zurich. D’autres chiffres et récits intéressants sont à lire dans le rapport d’activité de l’AEnEC.

Les groupes du modèle Énergie tiennent leurs promesses. Les 2750 entreprises qui participent au modèle Énergie de l’AEnEC partagent leurs expériences dans 101 groupes au total.

Visite des halles de production de Schulthess Maschinen SA éclairées aux LED. Les cuves en acier chromé offrent une résistance et une durée de vie hors pair, qui distinguent ces appareils de ceux de la concurrence.

Daniel Zehnder présente l’entreprise Schulthess Maschinen SA au groupe.

Concevoir des processus énergétiques centralisés, c’est concevoir des processus énergétiques efficaces. Le conseiller AEnEC et le responsable de l’énergie discutent régulièrement des possibilités d’optimisations dans la conception des processus.

Matières et énergies pour construire notre environnement quotidien. Le groupe de construction Perrin Frères SA trace sa voie d’efficacité et de durabilité.

L’entreprise est suivie par le conseiller AEnEC Daniel Wenger, ici avec Élodie Stasiak, responsable de l’énergie du groupe depuis 2015.

Partage et inspiration : Perrin Groupe SA participe activement au groupe d’échange « construction » du modèle Energie.

Les salles lumineuses du Centre Saint-François de Delémont étaient un lieu tout désigné pour discuter de pratiques et techniques énergétiques favorables à l’environnement et au climat.

Une assistance attentive a traversé en un Forum des problématiques aussi diverses que la politique énergétique, la mobilité d’entreprise ou l’efficacité énergétique comme source de compétitivité. Sans oublier le thème de fond de cette journée, le « Big Data », avec son potentiel immense mais aussi ses pièges, lumineusement expliqués par Arnaud Zufferey, professeur à la HES-SO Valais.

LA SUISSE, CHAMPIONNE EUROPÉENNE DE L’EFFICACITÉ

Le professeur Martin Patel et son équipe de l’Université de Genève ont montré que la Suisse est, de loin, le pays d’Europe dans lequel l’industrie présente l’intensité énergétique la plus faible. Mesurée à la valeur ajoutée brute, la consommation d’énergie est par exemple trois fois inférieure à celle de l’Allemagne et équivaut à un 10ème de celle de la Finlande. Avec le soutien de l’AEnEC, grâce aux mesures mises en oeuvre depuis 2001, les entreprises qui ont conclu une convention d’objectifs économisent actuellement 2,3 millions de tonnes de CO2 cumulées par année, soit plus de 30 % de leurs émissions de 2001. Ce progrès est beaucoup plus marqué que s’il était fondé uniquement sur la taxe sur le CO2.

 

DES CONVENTIONS ET DES INCITATIONS EFFICACES

Les grandes industries à consommation intensive d’énergie s’emploient à user de l’énergie de manière économe depuis des années. Elles continuent de cibler les potentiels d’amélioration de l’efficacité pas encore exploités. Nous constatons par ailleurs que les entreprises plus petites, même si leur consommation et leurs frais énergétiques sont faibles, peuvent receler des opportunités d’améliorations de l’efficacité plus nombreuses que de grandes industries ! Comment donc amener ces entreprises à s’intéresser plus à leur énergie ? La réponse passe par l’incitation que constitue le remboursement de la taxe sur le CO2. Pour obtenir ce remboursement, l’entreprise s’engage à atteindre des objectifs et mesure chaque année si elle maintient son cap.

 

DU POTENTIEL POUR LE LONG TERME

Les mesures réalisées année après année avec l’appui de l’AEnEC signifient-elles qu’il n’y aura bientôt plus rien à faire ? Le penser serait méconnaître le dynamisme de l’économie. D’abord, de nouveaux potentiels rentables sont sans cesse mis au jour, ou alors découlent des innovations techniques et changements portant sur les processus. Par exemple, les entreprises du modèle énergétique de Zurich améliorent leur efficacité depuis plus de 30 ans. Ensuite, le potentiel le plus important réside dans les nombreuses entreprises à moindre consommation énergétique, pas encore dotées d’une gestion systématique de leur énergie telle celle de l’AEnEC. Dès lors que les obstacles au droit au remboursement seront levés, il sera possible de motiver ces entreprises.

Restez informé.
Suivez-nous!