×

Faites le calcul.

Calculez les avantages d’une participation.

×

Votre interlocuteur aujourd’hui:
Dominique Schaad

Die EnAW kontaktieren (overlay) FR

Il vous suffit de nous passer un coup de fil : +41 32 933 88 55

Sending
20181106090711 Dominique Schaad Freigestellt

PROTÉGER LE CLIMAT DE MANIÈRE RENTABLE

Depuis 2001, l’AEnEC met en œuvre avec succès les objectifs climatiques fixés par le législateur pour les entreprises en Suisse : malgré la croissance économique, les entreprises sont parvenues à réduire leurs émissions de CO2 de 30 % par rapport à leur niveau de 2001. La clé du succès ? Permettre une exécution souple des obligations légales.

L’essentiel en bref

551 615
TONNES DE CO2 RÉDUITES
3270
GWh D’ÉNERGIE ÉCONOMISÉS
8820
SITES D’EXPLOITATION PARTICIPANTS
4095
GRANDS CONSOMMATEURS PARTICIPANTS
645
MILLIONS DE FRANCS ÉCONOMISÉS

Ce qu’il faut savoir

  • Quelle est la réglementation la plus efficace pour optimiser la réduction des émissions de CO2 ?

    Pour l’économie comportementale, la règlementation qui apporte la plus forte réduction de CO2 consiste dans l’association de la taxe incitative et de la convention d’objectifs : la taxe incitative joue un rôle décisif, car la somme des coûts entraînés par les émissions de CO2 pousse à des investissements dans des mesures de réduction de ces émissions. En concluant une convention d’objectifs, les entreprises s’engagent volontairement à atteindre des objectifs de réduction et en atteignant leurs objectifs, elles sont exemptées de la taxe incitative. Ensemble, ces deux éléments ont donc un impact maximal.

  • Des mesures d’amélioration rentables et motivantes

    Pour chaque entreprise, l’AEnEC établit un catalogue qui prévoit, pour chaque mesure d’amélioration, des réductions de CO2 et des économies de kWh. L’impact sur la comptabilité énergétique est direct : réduire ses émissions de CO2 et sa consommation d’énergie, c’est réduire ses frais. Les entreprises sont entraînées dans un cercle vertueux d’amélioration de leur efficacité énergétique. Les résultats sont là : l’économie dépassera ses objectifs de protection climatique définis pour l’horizon 2022.

  • Les conventions d’objectifs, sources d’engagement

    Le catalogue de mesures sert de base à la définition des objectifs proposés à l’entreprise. Les objectifs sont intégrés dans les conventions d’objectifs que les entreprises concluent avec la Confédération et les cantons. Ces conventions sont à la source de la contribution de l’économie aux objectifs climatiques de la Suisse. Diverses études démontrent que les entreprises qui ont conclu une convention améliorent plus fortement leur efficacité énergétique que celles qui paient la taxe incitative sans obtenir le remboursement de la taxe sur le CO2.

À ce jour, l'efficacité énergétique des participants de l'AEnEC s'est sans cesse améliorée durant la deuxième période d'engagement. En 2018, différentes mesures ont permis d'économiser 3 273 599 MWh d'électricité et de chaleur. Dans le même temps, la consommation d'énergie atteignait 36 078 727 MWh. L'efficacité énergétique en 2018 est donc de 109.9 %.

À ce jour, l'intensité en CO2 des participants de l'AEnEC s'est sans cesse améliorée durant la deuxième période d'engagement, conformément à la loi révisée sur le CO2 et au protocole de Kyoto (2013–2020). En 2018, grâce à diverses mesures d'amélioration, la réduction des émissions de CO2 a atteint 551 615 tonnes. Au total, 4 068 381 tonnes de CO2 ont encore été émises en 2018. L'intensité en CO2 se monte donc à 88.3 % en 2018.

Résultats dans les cantons

 Toute la suisse
map_ch VD VS NE BE SO BS BL AG ZH JU SH TG SG AI AR GR GL SZ ZG LU NW OW UR TI FR VD GE GE VS VD NE BE SO BS BL AG ZH JU SH TG SG AI AR GR GL SZ ZG LU NW OW UR TI FR GE GE

Pour en savoir plus