×

Faites le calcul.

Calculez les avantages d’une participation.

×

Votre interlocuteur aujourd’hui:
Manuel Ziegler

Die EnAW kontaktieren (overlay) FR

Il vous suffit de nous passer un coup de fil : +41 32 933 88 55

Sending
20160613182557_manuel-ziegler

PETITS DÉJEUNERS AENEC D’ÉCHANGES D’EXPÉRIENCES: C’EST REPARTI EN ROMANDIE !

Une nouvelle saison de petits déjeuners organisés par l’Agence de l’énergie pour l’économie s’est ouverte en Romandie. Une rencontre d’information et d’échanges d’expérience entre entreprises participantes s’est tenue le 4 septembre chez GF Châtelain SA à La Chaux-de-Fonds, suivie d’une autre le 6 chez CWS-boco à Châtel-Saint-Denis.

Les petits déjeuners conviviaux proposés par l’AEnEC permettent à une entreprise hôte de présenter ses activités et ses mesures d’efficacité énergétique, et aux responsables énergie d’entreprises diverses de discuter ensemble leurs expériences respectives, en toute décontraction devant café et croissants. Le mardi 4 septembre, dès 7h30, c’est l’entreprise d’horlogerie et micromécanique GF Châtelain SA (360 collaborateurs) qui accueillait dans ses beaux bâtiments de La Chaux-de-Fonds le premier des deux petits déjeuners AEnEC régionaux organisés en 2018. Deux jours plus tard, une seconde rencontre se déroulait à Châtel-Saint-Denis, chez CWS-boco, dont les 110 collaborateurs voient défiler annuellement 7 millions de vêtements de travail pour nettoyage et entretien, dans une usine superbement mécanisée.

 

Participant AEnEC depuis 2013, CWS-boco a réussi à tenir stable sa consommation d’électricité et réduire ses besoins thermiques de 5% – avec un objectif de 15% à court terme –  quand bien même son activité croissait de 20%. Dans un contexte d’essor comparable, GF Châtelain SA, participant AEnEC depuis 2016, a d’ores et déjà réduit sa consommation de gaz de 24% et de 3% pour l’électricité – dont bientôt 18% seront d’origine solaire via des panneaux déployés sur le toit de l’usine. Renouvellement des équipements, optimisation, récupération de chaleur, contrôle des fuites sur les circuits d’air comprimés, etc. : si les recettes vers toujours plus d’efficacité énergétique sont désormais familières, il est toujours réjouissant d’en constater les effets ainsi que la motivation de ceux qui les mettent en œuvre, et de discuter les aménagements particuliers…

 

Les petits déjeuners AEnEC sont aussi l’occasion pour l’Agence de livrer de vive voix un petit point de l’actualité dans le domaine de la politique énergétique, en particulier concernant la révision en cours de la loi sur le CO2 pour la période 2021-2030. Martin Kernen, responsable romand de l’AEnEC, a ainsi indiqué que la taxe sera maintenue, la convention d’objectifs universelle (COU) restera l’outil central pour en obtenir l’exemption, avec désormais une éligibilité étendue à toutes les branches de l’industrie. Autre bonne nouvelle, il devrait être question dorénavant d’objectifs relatifs pour l’intensité énergétique, ce qui permettra une appréciation moins problématique quand une entreprise est en croissance.

Yannick Riesen a rappelé ensuite l’intérêt du programme Efficience+, proposé par l’AEnEC en partenariat avec ProKilowatt, une procédure d’enchères éprouvées qui mène à un soutien financier pour des entreprises projetant des mesures d’efficacité électrique à la limite de la rentabilité – renouvellement d’équipements et d’éclairages notamment. Le prochain tour d’enchères est actuellement en cours – les conseillers AEnEC aident volontiers les entreprises qui le souhaitent à mettre en forme un projet.

Restez informé.
Suivez-nous!