×

Faites le calcul.

Calculez les avantages d’une participation.

×

Nous vous répondons dès ce lundi:
Jacqueline Jakob

Die EnAW kontaktieren (overlay) FR

Il vous suffit de nous passer un coup de fil : +41 32 933 88 55

Sending
20181106094644 Jacqueline Jakob Freigestellt

UNE VOLONTÉ CONCRÉTISÉE D’INDÉPENDANCE ÉNERGÉTIQUE

Sise à Forel (VD), l’entreprise de thermolaquage Metalcolor SA s’est engagée de longue date sur la voie de l’efficacité énergétique et de la durabilité. Cette entreprise exportatrice à 95 % vers l’Union européenne a ainsi en même temps entretenu sa compétitivité sur des marchés très concurrentiels tout en s’acquérant une très large indépendance énergétique.

Fondée en 1981, Metalcolor SA se consacre aux bandes d’aluminium thermolaquées par coil coating, « la voie la plus efficace et écologique pour appliquer des peintures de haute qualité sur des surfaces métalliques », souligne l’ingénieur chimiste Denys Kaba,  co-directeur général de Metalcolor. En quatre décennies, la production de Metalcolor a passé de 1000 à 19 000 tonnes d’aluminium thermolaqué, ou encore de 4500 m2 enduits quotidiennement à plus de 60 000. « Grâce à notre concept de sur-mesure dans un délai court, Metalcolor est devenu le premier fournisseur de bandes pour stores à lamelles en Europe », se félicite Richard Haffter, l’autre co-directeur, en charge des aspects commerciaux de l’entreprise.

Croissance aussi de l’efficacité énergétique
Parallèlement à sa croissance industrielle, entre 2013 et 2021, Metalcolor a accru son efficacité énergétique de 60,1 % tout en réduisant son intensité en CO2 de 37,2 %. L’entreprise a atteint cette performance grâce en particulier à une récupération de chaleur sans cesse améliorée sur ses deux lignes de laquage. «Metalcolor se passe quasiment de carburant fossile désormais pour la chaleur requise par nos procédés ainsi que pour le chauffage de nos halles et de notre bâtiment administratif», se félicite Denys Kaba. Tout juste un peu de gaz est-il nécessaire s’il faut redémarrer ce qui est le cœur du dispositif énergétique de l’entreprise : un volumineux incinérateur de solvants de type régénératif combiné à des échangeurs de chaleur de grande capacité.

Les redémarrages ne font cependant pas partie des modes opératoires habituels, comme le souligne Denys Kaba : « la concertation systématique avec nos opérateurs – une véritable culture d’entreprise chez nous, par le biais des philosophies lean et kaizen -, a permis de mettre au point une procédure rapide lors d’un changements de couleur sur une ligne de laquage. Cette procédure nous évite un arrêt et un redémarrage de la ligne, pour un gain de temps et d’énergie ». Et avec ce même souci d’optimiser le temps de production, et donc la consommation d’énergie, un nouvel investissement a été consenti pour une vernisseuse recto/verso associée à un four et un refroidisseur, équipement qui permet que les nouveaux produits bicouches soient finalisés en un seul passage de la bande d’aluminium.

Electricité maison
Autre économie d’énergie, apportée par un rééquipement judicieux : la section intégrée et entièrement automatique d’extraction, de manipulation, de pesage et de conditionnement des bobines terminée, enduites, utilise de nouveaux moteurs à haut rendement avec une régulation électronique. « Les besoins en énergie ont été fortement réduits pour cette étape de notre production, bien que cette dernière se soit intensifiée », explique Silvano Moreira, collaborateur en charge du projet d’investissement.

De même, la consommation électrique dévolue à l’éclairage a ainsi été diminuée de moitié.  90 % des anciens luminaires de l’usine ont été remplacés par de nouveaux luminaires LED à haute performance. Inaugurée en 2019, la nouvelle halle de production de Metalcolor a été, très naturellement, équipée d’emblée d’un éclairage LED. Le vaste entrepôt, le bâtiment administratif ainsi que les extérieurs ont ensuite vu leur éclairage modernisé. L’éclairage LED est complété d’automatismes tels que détecteurs de mouvement, programmateurs selon les heures d’activité et détecteurs crépusculaires.

L’approvisionnement électrique de l’entreprise a fait l’objet d’une réalisation d’importance : le déploiement récemment de panneaux photovoltaïques en contracting sur les toitures de l’usine. « Quelques 5940 m2 de panneaux y constituent une centrale d’une puissance de 1116 kWc. Dans un premier temps, cette centrale couvrira un tiers de nos besoins électriques, et les deux tiers dès lors qu’un dispositif de stockage aura été installé », précise Denys Kaba.

D’autres gisements d’économies
Mais aussi, Metalcolor illustre cette évidence que l’énergie la meilleure marché, celle qui de fait ne coûte rien, est celle qu’on ne consomme pas. Les philosophies organisationnelles lean et kaizen, appliquées de concert avec l’ensemble du personnel, n’ont pas seulement mené à éviter des arrêts de ligne gourmands en énergie. La traque est menée tous azimuts, collectivement, au moindre gaspillage d’effort, de déplacement, de temps, de ressource matérielle ou énergétique… en une quête permanente du juste geste !

D’autres mesures pourraient sembler à première vue sans conséquences énergétiques, et pourtant ! Ainsi, en assurant la polyvalence de ses opérateurs, Metalcolor s’assure aussi de la continuité de ses activités en toutes circonstances – encore une fois, éviter arrêts et redémarrages coûteux en énergie. On réduit aussi ceux-ci au maximum par une maintenance optimisée des équipements. Celle-ci s’appuie chez Metalcolor sur une plateforme faite maison qui répertorie toutes les actions de maintenance, passées et à venir. Introduite en 2015, cette plateforme cumule déjà  25 000 entrées ! « Elle nous permet un suivi rigoureux, sans oubli possible, par les techniciens en charge de la maintenance », explique son concepteur, Mikhaïl Pinot, manager maintenance. Les actions sont en majorité préventives – plus de 400 sont répertoriées par la plateforme – et mises en œuvre selon un agenda aligné sur la durée pendant laquelle un équipement aura fonctionné. « La rigueur de nos procédures préventives permet que le taux des interventions correctives suite à un incident soit tenu en deçà des 15 % que nous pouvons tolérer ».

Tous ces efforts ont valu à Metalcolor les certifications ISO 14001 (protection de l’environnement) et ISO 50001 (gestion de l’énergie), ainsi que le label AEnEC « CO2& kWh réduits » pour un engagement volontaire – et très volontariste ! – qui s’ajoutent aux certifications ISO 9001 (qualité et service) et ISO 45001 (qualité et sécurité du travail). Ces certifications consacrent un engagement très fructueux de longue date – Metalcolor a traversé sereinement des réglementations renforcées, la crise du franc fort puis du COVID et aujourd’hui celle de l’énergie. Mais aussi, elles représentent des atouts indéniables sur des marchés concurrentiels où la clientèle se montre de plus en plus sensible à la question de la durabilité.

Restez informé.
Suivez-nous!