×

Faites le calcul.

Calculez les avantages d’une participation.

×

Votre interlocuteur aujourd’hui:
Carmen Engi

Die EnAW kontaktieren (overlay) FR

Il vous suffit de nous passer un coup de fil : +41 32 933 88 55

Sending
engi_600px

La formation continue, une clé du tournant énergétique

Les nouvelles formations en maîtrise de l’énergie fleurissent, qu’il s’agisse de formations initiales ou de formation continues destinées aux responsables « énergie » des entreprises. Un bel éventail a ainsi été déployé par Mme Catherine Hirsch et M. Nicolas Weber, de la HEIG-VD ainsi que par M. Richard Pasquier, de l’EIA-FR.

Madame Catherine Hirsch, directrice de la HEIG-VD, a pu le souligner, fièrement, d’entrée : « Les secteurs de l’entreprise et de l’énergie, ça nous parle sur notre campus HES-SO d’Yverdon-les-Bains, où nous réunissons deux domaines : l’économie d’entreprise et l’ingénierie. Pouvoir ainsi rapprocher, articuler les deux est une particularité, et surtout une chance » Chance parfaitement concrétisée ! De nombreux partenariats, locaux ou au-delà, sont conclus avec des entreprises et des institutions, pour des recherches appliquées, des développements et transferts de technologie. Et l’offre étoffée de formations, initiales ou continue, réunit actuellement près de 2000 étudiants. La HEIG-VD joue à fond son statut d’intermédiaire entre mondes académique et économique, d’autant que « les hautes écoles spécialisées montent en puissance au plan de leur qualité scientifique », a souligné la directrice.

Leader d’innovation dans ces grands enjeux de société que sont l’énergie et l’environnement, la HEIG-VD leur dédie deux instituts regroupant 70 collaborateurs : d’une part l’Institut d’énergie et systèmes électriques – qui a notamment vécu l’aventure du bateau Planet Solar – et d’autre part l’Institut de génie thermique, dont en particulier les compétences dans la rénovation haute performance lui valent de participer, dans le cadre d’un projet européen Horizon 2020, aux recherches sur l’isolation des bâtiments historiques.

Le contexte est donc idéal pour offrir à divers niveaux des formations, postformations ou certificats en génie électrique, en énergie et technique environnementale (bâtiment, thermique industrielle, thermotronique), en technologie industrielle option énergie, en énergie et développement durable., etc. Ou cette formation de solarteur – installateur solaire – que la HEIG – VD est seule à proposer en Suisse romande.

Nicolas Weber, directeur de l’Institut de génie thermique de la HEIG-VD, a présenté brièvement une formation réputée en thermique industrielle (menant à un brevet fédéral) ainsi que les certificats d’études avancées (CAS) « Optimisation énergétique dans l’industrie et les entreprises » et « Conception et exploitation d’installations thermiques industrielles » prévues à l’automne 2015. Formations au service d’un secteur très demandeur : M. Weber a pu rappeler qu’il se trouve 2780 installations produisant de la vapeur en Suisse – et que 15’000 t y sont produites chaque heure !

En écho à l’offre riche de la haute école vaudoise, M. Richard Pasquier, de Ecole d’Ingénieurs et d’Architectes de Fribourg, a détaillé le contenu d’un certificat d’études avancées en quatre modules qui doit démarrer en janvier 2015 à Fribourg, destiné à des cadres et techniciens d’entreprise qui veulent comprendre personnellement tous les enjeux et mécanismes des économies d’énergie. De la chasse au gaspi à l’apprentissage de la sobriété énergétique, du sens de la mesure durable dans un marché de l’énergie à risque, très mouvant, jusqu’à la planification d’entreprise prenant judicieusement en compte tous les aspects énergétiques, la formation détaillée par Richard Pasquier inclut des exercices, encadrés par des experts, qui traitent les données réelles de l’entreprise du participant, et débouchent sur des constats et mesures directement applicables ensuite.