×

Faites le calcul.

Calculez les avantages d’une participation.

×

Votre interlocuteur aujourd’hui:
Carmen Engi

Die EnAW kontaktieren (overlay) FR

Il vous suffit de nous passer un coup de fil : +41 32 933 88 55

Sending
engi_600px

« C’était absolument passionnant, avec un intervenant hautement compétent »

Compléments traditionnels d'un forum de l'AEnEC, les ateliers ont livré leur lot habituel d'enseignements pratiques sur les équipements et les procédures d'analyse, ainsi que sur une nouvelle opportunité de financement à ne pas manquer.

Dans la cour de l’hôtel DuPeyrou, un participant ravi : « C’était absolument passionnant, avec un intervenant hautement compétent ». Ce responsable énergie d’une entreprise biennoise qui fabrique des moteurs électriques miniatures aux performances époustouflantes – pour des applications médicales – vient d’assister à l’atelier du Pr Christophe Besson, de la HEIG-VD à Yverdon, sur les moteurs électriques les plus récents, considérablement plus volumineux que ceux fabriqués chez le participant biennois ! C’est tout le sens de ces ateliers proposés par l’AEnEC : au côté des réflexions politiques, administratives, entrepreneuriales autour de l’énergie, un temps d’échanges plus techniques.

Un avenir lumineux pour le photovoltaïque

Les participants au forum auront eu le loisir d’assister à une présentation par Lionel Perret, coordinateur romand de Swisssolar, des plus récents développements dans le domaine du solaire photovoltaïque, incluant les panneaux et les batteries, présentation accompagnée d’exemples pratiques et, fort utilement, de calculs de rentabilité ! « J’aurais fait cette présentation il y a dix ans, tout le monde aurait quitté la salle », a pu plaisanter Lionel Perret pour illustrer combien l’évolution dans les techniques et les coûts peut susciter tout au contraire aujourd’hui la meilleure attention pour le solaire – d’autant que la loi sur l’énergie reconnaît désormais le droit à l’autoconsommation !

40 % d’économie, pince-moi, je rêve !

Un autre atelier, animé par le Dr Pierre Krummenacher, HEIG-VD, et Martin Vautherot, ingénieur du groupe Industrie chez Planair SA, a détaillé un mode d’analyse qui permet d’optimiser les procédés – la fameuse analyse Pinch, ou « analyse du pincement » – qui identifie « sans tâtonnements » dans les outils de production tous les potentiels d’économies. Les réductions de consommation d’énergie peuvent atteindre 40 % dans les applications de chauffage et de refroidissement d’une entreprise. Une enquête menée auprès de 16 exploitants industriels ayant fait procéder à cette analyse vaut tous les discours : tous y recourraient à nouveau !

Un soutien bienvenu aux mesures non-rentables !

Dans le quatrième atelier, Mireille Salathé, cheffe de projets AEnEC, et Jérémie Joret, chef de l’ingéniérie chez Swisselectricity, présentaient un nouveau produit AEnEC, le programme Efficience+ en partenariat avec ProKilowatt. Efficience+ offre de nouvelles opportunités de soutien à des mesures d’économie d’électricité qui, hors soutien, ne sont pas rentables.